TÉLÉCHARGER BRAQUEUR DES CIT S AU GRAND BANDITISME GRATUITEMENT

TÉLÉCHARGER BRAQUEUR DES CIT S AU GRAND BANDITISME GRATUITEMENT

TÉLÉCHARGER BRAQUEUR DES CIT S AU GRAND BANDITISME GRATUITEMENT

VIDÉO - Bien connu des milieux du grand banditisme, cet homme de 42 ans, tué dimanche matin près des Champs-Élysées, aurait commis de nombreux braquages dans les années et Il a également été soupçonné d'avoir été l'un des organisateurs de l'évasion d'Antoine Ferrara en Sofiane H.

Nom: braqueur des cit s au grand banditisme gratuitement
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:37.32 MB

Nous ne sommes pas équipés pour pouvoir détecter des explosifs.

Redoine Faïd aurait ensuite pris la fuite à bord d'un premier véhicule avant de monter dans un deuxième qui l'attendait un peu plus loin, selon la préfecture du Nord. Qui est Rédoine Faïd?

Condamné en pour une affaire de braquage à 18 ans de prison, il avait été libéré en avant d'être réincarcéré en juillet pour ne pas avoir respecté les mesures d'une libération conditionnelle. Un homme qu'il place dans la catégorie des "beaux mecs", c'est-à-dire un "beau braqueur, qui pèse lourd, sans aucune connotation admirative".

«Vrai voyou»

C'est un garçon qui appartient au grand banditisme, et qui naturellement a développé un savoir-faire à la fois dans ses attaques, mais aussi dans la façon d'éluder les services de police. Ce qui le rend difficile à traquer.

Elle a pris plus de un mois à temps plein, avec la Brigade nationale de recherches des fugitifs et la BRI, on a remonté un fil pour arriver jusqu'à Redoine Faïd, et c'est comme ça qu'on a procédé un matin très tôt à son interpellation, dans un hôtel de Pontault-Combault", explique Bernard Petit, désormais à la retraite, qui vient de sortir un livre intitulé Secrets de flics, aux éditions du Seuil.

La deuxième phase, c'est celle de l'interpellation.

A Pontault-Combault, on n'a pris aucun risque. Oh, pas Bergman ni Rivette, plutôt les films de gangsters américains, voire les bons vieux Belmondo dont il ne se lasse pas. Dès les années 90, il braque une agence du Crédit du Nord.

Il passe au travers des mailles du filet, mais les policiers commencent à se faire une idée assez précise de ce gamin qui grille les étapes et flambe son pognon, comme un caïd chevronné. Une sorte de pèlerinage sur les traces de ses héros en Technicolor.

Puis un de ses proches lieutenants est dénoncé. Il est blessé. Ses complices empochent 3 millions, mais les policiers retrouvent son ADN à lui grâce à son sang : la traque commence.

Incarcéré, il joue le rôle du détenu modèle, passe son bac et sourit aux gardiens. Il ressort, pour bonne conduite, en Ce trentenaire élégant et volubile paraît diablement sympa.

Derrière leur écran de télé, les policiers, eux, se grattent le menton… Plus dure sera la chute. Déclencher une fusillade où il pourrait y avoir des morts, jamais de la vie!