TÉLÉCHARGER ASSEMBLEUR MIPS R3000

TÉLÉCHARGER ASSEMBLEUR MIPS R3000

TÉLÉCHARGER ASSEMBLEUR MIPS R3000

Langage d assemblage Version 1. Un document séparé décrit l architecture externe du processeur, c est-à-dire les registres visibles du logiciel, les règles d adressage de la mémoire, le codage des instructions machine, et les mécanismes de traitement des interruptions et des exceptions. On présente ici successivement l organisation de la mémoire, les principales règles syntaxiques du langage, les instructions et les macro-instructions, les directives acceptées par l assembleur, les quelques appels système disponibles, ainsi que conventions imposées pour les appels de fonctions et la gestion de la pile. Les programmes assembleur source qui respectent les règles définies dans le présent document peuvent être assemblés par l assembleur MIPS de l environnement GNU pour générer du code exécutable. Ils sont également acceptés par le simulateur du MIPSR utilisé en TP qui permet de visualiser le comportement du processeur instruction par instruction.

Nom: assembleur mips r3000
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:53.54 MB

MIPS dissimule cette complexité en faisant réaliser une machine virtuelle par son assembleur. Cet ordinateur virtuel possède des branchements et des chargements non différés et un jeu d'instructions plus riche que la machine réelle. L'assembleur réorganise les instructions pour combler les délais d'attente et simule les pseudo-instructions par de courtes séquences d'instructions réelles.

Par défaut, SPIM simule la machine virtuelle plus riche mais il peut aussi simuler le matériel brut. Les options utiles de ligne de commande de cette version sont : -bare Simule la machine brute et non pas la machine virtuelle. Implique -quiet -notrap Ne charge pas le code standard de gestion des exceptions et de démarrage. Leur utilisation est décrite dans les documents sités plus haut.

Menu de navigation

Le panneau supérieur affiche le contenu des registres. Ces valeurs sont mises à jour en permanence. La panneau suivant contient les boutons qui contrôlent le simulateur : quit Sortie du simulateur load Lecture d'un fichier source run Lance l'exécution du programme dans sa totalité step Lance l'exécution pas à pas du programme clear Réinitialise les registres et la mémoire set value Définit la valeur d'un registre ou d'un emplacement mémoire print Affiche la valeur d'un registre ou d'un emplacement mémoire breakpoint Définit ou supprime un point d'arrêt ou donne la liste de tous les points d'arrêt help Affiche un message d'aide terminal Montre ou dissimule la fenere "console" mode Définit les modes de fonctionnement de SPIM Les deux panneaux suivants affichent la mémoire.

Celui du haut montre les instructions issues des segments de texte et des segments noyau de l'utilisateur.

Ces instructions sont des instructions MIPS réelles et non des pseudo-instructions. Après l'assemblage en appuyant simplement sur F3 , l'environnement change, avec deux nouveaux segments obtenant la position de l'éditeur: le segment de texte où i chaque ligne de code d'assemblage est débarrassée des "pseudoinstructions" nous en parlerons en une seconde à la colonne "basique" et ii le code machine pour chaque instruction dans la colonne "code", et le segment de données où l'on peut regarder une représentation de la mémoire d'un processeur avec un ordre peu endian.

Voyons maintenant l'exemple de code ci-dessus et expliquons chaque ligne:. Qu'en est-il, dunno, ajouter un numéro ou quelque chose?

Le jeu d'instructions.

Introduction

On les retrouve aussi dans plusieurs systèmes embarqués, comme les ordinateurs de poche, les routeurs Cisco et les consoles de jeux vidéo Nintendo 64 et Sony PlayStation, PlayStation 2 et PSP.

Ces deux modes de fonctionnement imposent d'avoir deux catégories de registres.

Registres non protégés Registres protégés. Ces registres sont directement adressés par les instructions, et permettent de stocker des résultats de calculs intermédiaires.

Module : Architecture des Ordinateurs (AO)

Ce registre contient l'adresse de l'instruction en cours d'exécution. Sa valeur est modifiée par toutes les instructions. Ces deux registres 32 bits sont utilisés pour stocker le résultat d'une multiplication ou d'une division, qui est un mot de 64 bits.